limonier

limonier [ limɔnje ] n. m.
• fin XIIe; de 2. limon
Anciennt Cheval destiné à l'attelage.

limonier nom masculin (de limon 2) Cheval habituellement utilisé pour tirer un véhicule attelé à limons.

I.
⇒LIMONIER 1, subst. masc.
Cheval ou mulet placé entre les limons d'une voiture. Bon, fort limonier. Ce cheval est trop petit pour être limonier (Ac. 1798-1878). Ce sont de mauvais limoniers, nourris avec de la drèche; le moindre bidet de mon écurie en ferait plus qu'eux (BALZAC, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 557). Un de ces vieux limoniers, tu sais, qui ruminent leur picotin, les naseaux bas (GENEVOIX, Avent. en nous, 1952, p. 61).
Emploi adj. Cheval limonier (LITTRÉ).
Prononc. et Orth. : []. Ac. 1694-1740 : -nnier; 1762-1878 : -nier. Étymol. et Hist. Ca 1150 (Charroi Nîmes, éd. Duncan McMillan, 1278). Dér. de limon2, suff. -ier. Fréq. abs. littér. : 11.
II.
⇒LIMONIER2, subst. masc.
Variété de citronnier qui produit le limon. Le prince (...) me conduisit à un jardin en terrasse (...). On cultivait dans ce petit espace des bananiers, des palmiers nains, des limoniers et d'autres arbres de la plaine (NERVAL, Voy. Orient, t. 3, 1851, p. 105).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1555 limonnier (J. POLEUR, L'hist. naturelle et generalle des Indes [trad. de l'esp.], f° 111 v° d'apr. R. ARVEILLER ds Fr. mod. t. 17, p. 136). Dér. de limon3; suff. -ier. Bbg. ROMMEL 1954, p. 143, 152, 155.

1. limonier [limɔnje] n. m.
ÉTYM. V. 1150; de 2. limon.
Techn. Cheval (cit. 3) ou mulet placé entre les limons dans les attelages de plusieurs animaux en file. Brancardier (vx). || La race boulonnaise fournit de robustes limoniers.
HOM. 2. Limonier.
————————
2. limonier [limɔnje] n. m.
ÉTYM. 1555; de 3. limon.
Vx. Citronnier.
tableau Noms d'arbres, arbustes et arbrisseaux.
HOM. 1. Limonier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • limonier — 1. (li mo nié ; l r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des li mo nié z attelés) s. m. Cheval qu on met aux limons. •   Le pesant chariot porte une énorme pierre ; Le limonier, suant du mors à la croupière, Tire, et le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LIMONIER — s. m. Cheval qu on met aux limons. Bon, fort limonier. Ce cheval est trop petit pour être limonier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LIMONIER — s. m. Arbre qui porte les limons …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LIMONIER — n. m. Variété de citronnier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • limon — 1. limon [ limɔ̃ ] n. m. • déb. XIIe; lat. pop. °limo, onis, class. limus 1 ♦ Cour. Terre ou fines particules, entraînées par les eaux et déposées sur le lit et les rives des fleuves. ⇒ alluvion, dépôt. Le Nil « laisse un limon qui fertilise la… …   Encyclopédie Universelle

  • Attelage (hippomobile) — L attelage est un type de véhicule hippomobile. Les différents attelages sont caractérisés par les animaux et la voiture utilisés ainsi que par la façon de les relier. Sommaire 1 Attelage 1 2 Attelage 2 3 Attelage 3 4 …   Wikipédia en Français

  • brancardier — [ brɑ̃kardje ] n. m. • 1651; de brancard ♦ Porteur de brancard, de civière. Brancardier militaire : soldat relevant les blessés sur un champ de bataille et les transportant au poste de secours. ● brancardier, brancardière nom Porteur de civière.… …   Encyclopédie Universelle

  • cheval — cheval, aux [ ʃ(ə)val, o ] n. m. • fin XIe; lat. caballus « mauvais cheval » (mot gaul.), qui a supplanté le class. equus; cf. aussi joual I ♦ 1 ♦ Grand mammifère ongulé (hippomorphes) à crinière, plus grand que l âne, domestiqué par l homme… …   Encyclopédie Universelle

  • -ade — Suffixe servant à former des substantifs fém., indiquant un ensemble (ex. colonnade), ou une action (ex. embrassade, bastonnade), ou un produit (ex. citronnade), parfois avec valeur péjorative. I. ⇒ ADE1, suff. Suff. formateur de subst. fém.… …   Encyclopédie Universelle

  • SOUS-VENTRIÈRE — s. f. Courroie attachée par ses deux extrémités aux deux limons d une charrette, et qui passe sous le ventre du limonier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.